794 point 8 (petite bibliothèque vidéoludique)

Narration et Jeu Vidéo avec David Cage et Éric Viennot

est un réalisé par , , en . Il associe les éléments de gameplay accompagnés d'une pincée de . et vous l'apprécierez peut-être davantage si vous parlez .
  • Twitter
  • Facebook
  • email
  • del.icio.us
  • Google Bookmarks
  • Add to favorites
  • Netvibes

Participez au classement des meilleurs jeux
sur 794.8 en donnant votre avis sur celui-ci :
Je n\'aime pas du tout.Je m\'ennuie...Moyen mais ça vaC\'est un bon jeuJ\'aime beaucoup ! (^_^)
Loading ... Loading ...


▶START!

Une bonne bibliothèque ne contient pas qu'un seul type de documents. Comme je le disais dans la page À propos, sur 794.8 les jeux ont leur place ainsi que les livres, films, ou enregistrements audio sur le sujet (faudrait pas pousser Mario dans les orties, non plus). On commence aujourd'hui avec le premier document sonore à rejoindre la collection.

Le 134ème podcast audio de Gameblog était consacré à la question de la narration dans les jeux vidéo. Pour en discuter, deux invités dont le métier est la création de jeux vidéo et qui sont familiers du sujet.

Le premier est Éric Viennot, plasticien de formation. Il a créé la série de jeux pour enfants Les Aventures de l'Oncle Ernest ainsi que les surprenants In Memoriam, jeux d'aventure où une partie des indices étaient disséminés hors du jeu vidéo, sur internet (web, email), ou trouvables par téléphone (cf ARG).

Le second créateur invité est David Cage (lui aussi chevalier dans l'ordre des Arts et des Lettres, pas de jaloux), fondateur du studio Quantic Dream. Son premier jeu fut Omikron The Nomad Soul, un jeu d'action aventure science fiction aux graphismes superbes et à l’ambiance prenante. La musique était marquante également, écrite et interprétée par David Bowie qui était modélisé dans le jeu. Puis David Cage réalisa Farenheit et Heavy Rain. Dans ses jeux l'aspect narratif et vecteur d'émotions est prédominant.

Enfin, quelqu'un que vous n'entendrez pas dans le podcast mais que Cage et Viennot évoquent si souvent qu'on pourrait presque le décrire comme l'invité fantôme, c'est Fumito Ueda. Si vous ne connaissez pas ses jeux (Ico, Shadow of the Colossus), je vous les conseille plus que vivement! En seulement deux créations il a réussi à se faire un nom, et comme pour Tim Schafer, on reconnaîtrait un jeu de Fumito Ueda entre mille. Il a un style d’écriture de jeu vidéo narratif qui n’appartient qu’à lui, sobre et émouvant.

L'émission de Gameblog dure une heure et quart et j'ai pris plaisir à l'écouter, c'est intéressant de donner la parole à ceux qui font les jeux.

(Sur le même thème, ce billet de jvbib)

Related Posts with Thumbnails





Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant


Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant