794 point 8 (petite bibliothèque vidéoludique)

HYDORAH

Participez au classement des meilleurs jeux
sur 794.8 en donnant votre avis sur celui-ci :
Je n\'aime pas du tout.Je m\'ennuie...Moyen mais ça vaC\'est un bon jeuJ\'aime beaucoup ! (^_^)
(2 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading ... Loading ...


▶TÉLÉCHARGER!
(via)
mise à jour 20100609 : le site de locomalito ne répond plus actuellement (rançon du succès?), vous pouvez télécharger le jeu ici également

Règles, contrôles :

• Un authentique scénario de shmup qui tiendrait sur un timbre poste
• Un vaisseau spatial, que vous dirigez
• récoltez les capsules pour améliorer vos armes
• anticipez les trajectoires des vaisseaux adverses et de leurs tirs, puis apprenez-les par cœur
• affrontez les boss de fin de niveaux
• évitez de vous écraser dans le décor
• évitez les projectiles et les ennemis
• et surtout : shoot them up, descendez-les tous ! :-D

◊ Les flèches du clavier pour se déplacer
◊ les touches Z et X pour tirer
◊ peut aussi se jouer à la manette
◊ plus d'infos dans la notice du jeu

Installation, Configuration :

- téléchargez  à partir du lien ci-dessus le fichier hydorah.zip
- décompressez le contenu de ce fichier zip (par exemple avec 7-Zip) et collez-le où vous voulez dans votre disque dur
- lancez le fichier hydorah.exe
- appuyez plusieurs fois sur Z, qui est la touche action par défaut
- vous pouvez modifier la configuration dans le jeu en allant dans "key config"

Avis :

Attention cette fois on ne plaisante plus. Du tout. Si vous en avez assez des petits jeux pour mauviettes, ce programme est fait pour vous, les hardcore gamers, les vrais, qui aiment l'exploit et les crampes aux doigts. Hydorah est un shmup, un shoot them up. C'est-à-dire un représentant d'un genre fondateur du jeu vidéo, descendant d'une longue lignée issue de vénérables ancêtres : Space Invaders date de 1978, et si on veut chercher plus loin, on peut même remonter jusqu'à Spacewar en 1962.

Hydorah est un petit bijou inspiré des shoot'em up à scrollings horizontaux des années 80 et 90. On pense en y jouant aux vieux Darius, Aleste, ou Thunderforce. Locomalito, le créateur d'Hydorah, cite également R-Type, Gradius et Space Manbow comme influences. Pour autant son shoot ne se contente pas de recopier ces classiques, il contient aussi des éléments plus modernes qui lui sont propres : "Think of this game as a bastard son of the classics: it has the genes, but it's not a clone of one or other. It has a lot of original content, so I hope you understand my intentions when you also notice something familiar with the old times ;-) "

Son créateur l'a fignolé pendant trois ans. Vu le résultat, on sent qu'il a travaillé comme un orfèvre de la programmation, un artisan du jeu vidéo, appliqué et passionné.

Tout est réalisé avec amour du détail. Les graphismes sont fins, les animations réussies, le gameplay est parfaitement réglé, les musiques tout à fait dans le style des anciennes productions Konami. La difficulté est très élevée mais cela est tout à fait revendiqué par Locomalito qui explique son credo quant à la création de jeux. Attention, Hydorah n'est pas totalement sadique, on sent bien qu'il est toujours possible de progresser en s'appliquant. Sévère mais juste en quelque sorte ;-) . D'ailleurs on ne retrouve pas cet élément de design des vieux shoot qui imposait de tapoter le bouton frénétiquement pour tirer le plus vite possible. Le champion japonais Takahashi Meijin parvenait ainsi dans les années 80 à tirer 16 fois par seconde! En 2010 il suffit (tout se perd) de le laisser le bouton enfoncé et c'est tant mieux!

Le soin apporté à la réalisation du jeu dépasse le cadre du programme lui-même. En bas de la page consacrée à Hydorah sur le site de son créateur, vous trouverez plusieurs fichiers pdf dont la notice et la jaquette pour boîtier dvd. De plus, le jeu est distribué gratuitement, sous licence creative commons by-nc-nd. Cela signifie que l'auteur vous autorise à reproduire, distribuer et communiquer cette création au public. C'est-à-dire que si vous êtes en bibliothèque ou espace numérique public, vous pouvez inclure Hydorah à vos collections physiques : vous le gravez sur un cd, imprimez notice et pochette et le tour est joué! Et ça, je trouve, c'est beau et classe comme un millier de boulettes à l'assaut d'un processeur saturé.

Pour aller plus loin :

- Le site de Locomalito
- Shmup.com , archives et musée du shoot them up
- Le chapitre de Japan Arcade Mania consacré aux shmups, c'est-à-dire le quatrième (pages 68 à 91) "L'enfer des boulettes". D'ailleurs je vous propose de faire gagner ce livre à votre bibliothèque.

4 Commentaires





TAG : THE POWER OF PAINT

Participez au classement des meilleurs jeux
sur 794.8 en donnant votre avis sur celui-ci :
Je n\'aime pas du tout.Je m\'ennuie...Moyen mais ça vaC\'est un bon jeuJ\'aime beaucoup ! (^_^)
(5 votes, moyenne: 3,80 sur 5)
Loading ... Loading ...


▶TÉLÉCHARGER!

Règles, contrôles :

• Votre but : atteindre la sortie de chaque niveau
• La peinture verte vous permet de sauter, la rouge d'accélérer, et la bleu... vous verrez
• C'est vous qui projetez la peinture où vous voulez

◊ Les flèches du clavier pour se déplacer
◊ La souris pour viser
◊ clic gauche pour peindre
◊ clic droit pour nettoyer

Installation, configuration :

- téléchargez à partir du lien ci-dessus le fichier Tag_Setup.exe
- exécutez ce fichier d'installation
- puis lancez tag.exe

Avis :

Ce jeu a remporté le prix du meilleur jeu étudiant lors de l' IGF 2009. Il a été réalisé en 2008 par une équipe d'étudiants du DigiPen Institute of Technology, qui produit chaque année de nombreux jeux.
À première vue, on pense que Tag The Power of Paint est un fps, un first person shooter, ç'est-à-dire un jeu de tir en 3d dans lequel on voit le monde par les yeux du personnage (vue subjective). Ce n'est pas tout à fait exact. Disons que cette définition correspond assez bien à TTPoP, mais qu'il n'est pas du tout un jeu de tir classique. Ici il ne s'agit pas de viser et tirer sur des adversaires.

Les créateurs du jeu ont repris des éléments de différents genres et les ont mélangés avec beaucoup d'astuce. Du fps, on reprend la vue subjective. On reprend aussi le principe de viser et tirer avec la souris. Mais cette fois, ce principe est utilisé très différemment de ce à quoi les jeux de tirs nous ont habitués. En fait on a affaire à un jeu de plates-formes surprenant dans lequel on tire pour mieux se déplacer.

Le but est d'atteindre la fin de chaque niveau. La difficulté vient de ce que souvent la sortie du niveau se trouve en hauteur et qu'il faut user d'habileté et d'un peu de réflexion pour l'atteindre. Généralement, on est habitué à appuyer sur un bouton pour faire sauter son personnage. Ici, vous êtes équipé d'un pistolet à peinture. Quel rapport? J'y viens. Vous pouvez projeter de la peinture un peu partout, sur les murs, les décors et le sol. Et selon sa couleur, la peinture agit sur votre personnage. Par exemple si vous marchez dans de la peinture verte, vous sautez! Dans de la peinture rouge, vous vous déplacez plus vite. C'est ainsi que vous allez devoir réfléchir aux bons endroits à repeindre pour vous déplacer jusqu'à la fin de chaque niveau.

Aucun ennemi ne vous embêtera, vous n'aurez personne sur qui tirer. Le principe est ingénieux et TTPoP constituera une très bonne introduction au maniement des jeux en vue subjective au clavier et à la souris. Ici vous prenez votre temps, aucun risque de game over, vous pouvez tranquillement vous exercer aux déplacements en 3D et à viser avec la souris. Entendons-nous, sorti de cette utilisation comme initiation à la 3d vue subjective, je ne dis pas que le jeu lui-même est simple, ce n'est pas le cas. Parfois il n'est pas aisé d'appréhender la portée de vos sauts en fonction de la vitesse et de plus il n'y a pas de sauvegardes. Mais l'idée est si bonne qu'on se prend à persévérer et il est évident que les étudiants ont voulu réaliser ce jeu avec soin.

L'escalade de plates-formes en vue subjective aura pu vous rappeller Mirror's Edge. Mais on pense surtout à l'excellent Portal , créé et édité par Valve Software en 2007. Lui aussi utilisait très bien les ingrédients vue subjective, réflexion, plates-formes. L'équipe de développement de Portal avait été recrutée par Valve parmi... des élèves du DigiPen Institute of Technology, après avoir vu leur projet étudiant. Il y a quelques mois, on a appris que Valve avait de nouveau recruté des étudiants du DigiPen, à savoir les développeurs de Tag:The Power of Paint... Pour réaliser un nouveau Portal ?

Plus loin :

- La page du jeu sur le site du DigiPen Institute of Technology
- Portal, dont vous pouvez essayer la démo sur Steam, le logiciel de distribution numérique de Valve

(découvert via Canard PC n°208)

Aucun commentaire
Auteur:
Support:
Année:
Gameplay: , , ,
divers: ,
Genre: ,
Langue:





CAVE STORY (DOUKUTSU MONOGATARI)

Participez au classement des meilleurs jeux
sur 794.8 en donnant votre avis sur celui-ci :
Je n\'aime pas du tout.Je m\'ennuie...Moyen mais ça vaC\'est un bon jeuJ\'aime beaucoup ! (^_^)
(2 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading ... Loading ...

▶TÉLÉCHARGER! (la version française traduite par Max le Fou)

Règles, contrôles

• Vous incarnez un petit personnage amnésique perdu dans une caverne. L'intrigue se dévoilera et s'étoffera à mesure que vous progresserez vers la sortie en franchissant les nombreux obstacles, les niveaux et les ennemis qui peuplent ces lieux

◊ Vous pourrez déplacer votre avatar, sauter, tirer, utiliser votre inventaire, votre GPS, ouvrir des coffres, parler aux autres personnages, activer des interrupteurs, des ordinateurs, etc.
◊ Toutes les actions possibles sont expliquées dans le manuel d'instructions disponible dans windows Démarrer/Tous les programmes/Cave Story FR

Installation, configuration :

- téléchargez  à partir du lien ci-dessus le fichier cavestory-french-1.01.rar
- décompressez le contenu de ce fichier rar (par exemple avec 7-Zip)
- lancez le fichier cavestory-french-1.01.exe obtenu
- puis dans le menu de windows Démarrer/Tous les programmes/Cave Story FR lancez le programme "Configurer Cave Story" pour configurer une manette ou les touches du clavier

Avis :

Un monument du jeu indépendant et amateur. Pendant cinq ans Daisuke Amaya, alias Pixel, programme seul Cave story. Puis en décembre 2004, il le met à disposition sur internet, gratuitement.

Pour ma part je l'ai découvert en 2006 et j'ai immédiatement été séduit. Il fait partie de mes très bons souvenirs de jeu sur PC et c'est avec plaisir que j'ai appris qu'une version wiiware sortait en 2010.

Depuis sa sortie gratuite, le succès fut au rendez-vous pour Cave Story, les nombreux sites, dessins, discussions de fans ainsi que plusieurs traductions en attestent. Il faut dire qu'il est très bien fait, c'est un jeu de plates-formes et d'aventures à l'ancienne, en 2d, avec un scénario intéressant, des personnages attachants (le character design est superbe), des musiques chiptune elles aussi formidables, une difficulté élevée mais un gameplay très fluide et réactif. Il est d'ailleurs peut-être plus aisé de jouer à la manette qu'au clavier.

Enfin et surtout, Doukutsu Monogatari a ce petit quelque chose de spécial, une ambiance unique, un souci des détails qui font que Pixel a réussi à rendre le monde de son jeu vivant, cohérent, immersif et inoubliable.

Pour aller plus loin :

- le blog de Nicalis (en), le studio qui a réalisé l'adaptation wii. Vous y trouverez des infos sur le jeu,  des artworks, des entretiens, des comparatifs entre l'original et le remake.
- le site de Pixel (ja)
- un site de fan très fourni (en) , et qui propose en section "downloads" différentes traductions et versions de cave story comme l'original japonais pour windows, ou des portages pour Mac, Linux, etc.

Related Posts with Thumbnails
Aucun commentaire